Rugby : Un avant-goût de la Coupe du monde

©2006 20 minutes

— 

Après deux défaites face aux All Blacks, les Français auront tout intérêt à s'imposer demain soir au Stade de France contre l'Argentine. Outre le fait qu'une victoire pourrait regonfler le moral d'un groupe plutôt abattu après le passage de l'ouragan néo-zélandais, les joueurs ont déjà à l'esprit le match d'ouverture de la Coupe du monde. Le 7 septembre 2007, c'est en effet face à ces mêmes Pumas que le XV de France débutera le Mondial dans l'enceinte dionysienne. « Une victoire marquerait notre territoire pour la Coupe du monde. Nous les jouerons dans ce même stade pour un match d'ouverture qui sera hyper important pour nous dans l'optique d'un bon parcours », déclare Yannick Jauzion sur le site officiel de la fédération française de rugby.

Le président de la FFR a quant à lui mis la pression sur les joueurs et le staff du XV de France. « La priorité sera le match de samedi. Cela fait quatre fois que nous perdons contre les Argentins. S'il y a un match que je veux que l'on gagne vraiment, c'est celui-là », explique Bernard Lapasset. Victorieux de l'Angleterre (18-25) il y a deux semaines à Twickenham, et de l'Italie (16-23) le week-end dernier, les Pumas, dont onze titulaires évoluent en France, arrivent de leur côté avec un moral d'acier et apparemment aucune appréhension. « Si on jouait plus de matchs internationaux tout au long de la saison, nous aurions clairement les moyens d'être dans les trois ou quatre meilleures équipes du monde », estime même Agustin Pichot, demi de mêlée du Stade Français et capitaine de l'équipe d'Argentine.

Jérôme Capton