Ligue Europa: Mais pourquoi les clubs français sont-ils si mauvais?

FOOTBALL Après Lyon face à la Real Sociedad, c’est Nice et Saint-Etienne qui ont été sortis de l’Europe jeudi...

B.V.

— 

Un joueur niçois effondré au premier plan après la défaite en Ligue Europa face à l'Apollon Limassol, le 29 août 2013
Un joueur niçois effondré au premier plan après la défaite en Ligue Europa face à l'Apollon Limassol, le 29 août 2013 — J-C. MAGNENET/AFP

Au moins, Lyon pouvait se dire qu’il avait en face de lui une vraie belle équipe, la Real Sociedad. Mais franchement, Nice et Saint-Etienne?... Sans excuses, les clubs français se sont rétamés lors des barrages de Ligue Europa, respectivement face à Esbjerg et l’Apollon Limassol, des clubs sans vécu sur la scène européenne. Et avec un niveau de jeu tout à fait limité.

Comment expliquer ces désillusions? Dans nos colonnes, mardi, l’ancien joueur de Lyon Romarin Billong évoquait, en dehors du PSG, «l’incapacité de s’adapter à un autre football» qui plombe les équipes françaises. «En Coupe d’Europe, vous faites face à plus d’agressivité ou de technicité, précise-t-il. Le championnat français n’est pas habitué à ça, mais plutôt à une certaine lenteur dans le jeu jusqu’à 30 ou 40 mètres du but adverse. C’est ancré dans la formation.» 

Ajoutez à ça la jeunesse des effectifs («Comme vous n’avez pas l’habitude de ce genre de match, vous pouvez faire des erreurs, vous avez une certaine candeur dans certains aspects du jeu», ajoute Billong) et vous obtenez les ingrédients pour une semaine catastrophique. Et une grande première depuis longtemps: cette saison, la France ne comptera que quatre clubs dans toutes les compétitions européennes. Pourquoi, selon vous?

>> Manque de moyens? Manque d’ambition? Manque de talent? Expliquez-nous pourquoi, selon vous, les clubs français n’y arrivent pas en Coupe d’Europe…