Ligue des champions: Le PSG heureux au tirage

COUPE D'EUROPE Paris affrontera Benfica, l'Olympiakos et Anderlecht...

Bertrand Volpilhac

— 

Les joueurs du PSG à Nantes le 25 août 2013.
Les joueurs du PSG à Nantes le 25 août 2013. — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

Les supporters marseillais se rassureront comme ils le pourront, en se disant que leurs déplacements seront quand même plus glamour. Mais il faut bien reconnaître que la poule du PSG pour la prochaine Ligue des champions a de quoi attiser quelques jalousies. Pendant que Marseille se coltinera Arsenal, Dortmund et Naples, le champion de France affrontera de son côté le Benfica Lisbonne, l'Olympiakos et Anderlecht. Pas vraiment de quoi faire trembler un club qui n'a perdu qu'une seule rencontre sur la scène européenne l'an passé.

«Tirage au sort abordable, mais la Ligue des champions est une compétition à part, il faudra être vigilant», estimait même sur son compte Twitter le pourtant très prudent Blaise Matuidi. Si Benfica, finaliste de la Ligue Europa l'an passé, a des arguments pour embêter Paris, on voit difficilement comment les clubs d'Athènes et de Bruxelles, certes champions chez eux, pourraient renverser sur six matchs l'équipe d'Ibrahimovic et Cavani.

«C'est un bon tirage pour nous, mais cela ne va pas être facile, nuance malgré tout le président parisien, Nasser Al-Khelaïfi, sur le site officiel du club. Tout le monde pense que cela va l'être, mais le Benfica, l'Olympiakos et Anderlecht sont de bonnes équipes qui ont une histoire en Ligue des champions.» Particulièrement Benfica, vainqueur de l'épreuve en 1961 et 1962 – oui, ça remonte un peu – et accessoirement finaliste de la ligue Europa l'an passé. C'est pas mal, mais c'est pas non plus Arsenal.

■ Marseille pas gâté

Les Marseillais ont hérité du groupe le plus difficile lors du tirage au sort. Ils vont se frotter aux Anglais d'Arsenal, aux Allemands de Dortmund, finalistes l'an dernier de la C1, et aux Italiens de Naples.