Jonah Lomu assite à un entraînement de l'équipe d'Australie, le 19 octobre 2011 à Auckland (Nouvelle-Zélande).
Jonah Lomu assite à un entraînement de l'équipe d'Australie, le 19 octobre 2011 à Auckland (Nouvelle-Zélande). — R.Griffith/SIPA

RUGBY

Rugby: Jonah Lomu a frôlé la mort en 2011

L'ancien ailier néo-zélandais était au plus mal lors de la Coupe du monde...

L'ancienne star du rugby mondial Jonah Lomu, joueur légendaire des All Black, a révélé qu'il avait failli mourir lors de la Coupe du monde de rugby de 2011 en Nouvelle-Zélande, lorsque son corps était «entré en fusion».

Lomu, 38 ans, souffre d'une forme rare de désordre rénal, qui a nécessité une greffe du rein en 2004. Il n'avait pas joué en 2011 mais avait été la vedette de la cérémonie d'ouverture à l'Eden Park d'Auckland. «Ca a commencé comme une soirée fantastique, mais je me suis senti de plus en plus mal. Lorsque je suis rentré chez moi, j'étais vraiment en sale état», raconte le meilleur marqueur d'essais de l'histoire de la Coupe du monde (15), dans sa biographie actualisée publiée mardi en Nouvelle-Zélande.

Tremblant et vomissant, l'ancien joueur a été transféré d'urgence à l'hôpital, où des examens établirent que le rein reçu sept ans plus tôt donnait de graves signes de faiblesse. Hospitalisé pendant deux semaines, Lomu a frôlé la mort, précise son médecin John Mayhew. «Pendant un bon moment, Jonah a été dans un état très critique. Il y avait une réelle possibilité qu'il meure en raison de ses problèmes rénaux», a ajouté le docteur. Lomu est aujourd'hui sous dialyse régulière et se trouve sur la liste d'attente pour recevoir un nouveau rein