Handball : Sélestat reçoit Villeurbanne pour le match de la peur

©2006 20 minutes

— 

Le dernier (Sélestat) contre l'antépénultième (Villeurbanne). La défense la plus perméable (30 buts encaissés en moyenne par match par les Bas-Rhinois) face à l'attaque la moins prolifique (22 buts par match). Ce duel de bas de tableau entre le SCS et le VHA, deux équipes qui restent sur trois rencontres sans succès, promet quelques sueurs froides, ce soir (20 h) au Cosec à l'occasion de la 8e journée de D1. « En début de saison, on savait déjà que ce match serait important. Vu notre situation, il le devient encore plus, reconnaît l'entraîneur sélestadien François Berthier. Mais il n'y a pas à tergiverser. Il faut absolument gagner pour quitter cette place peu glorieuse de lanterne rouge. Un succès nous mettrait du baume au coeur et nous redonnerait la confiance qui nous fuit. »

Coupes d'Europe obligent, Alsaciens et Rhodaniens ont bénéficié de deux semaines pour préparer ce match de la peur. « On saura au coup de sifflet final si c'était une bonne chose, ajoute Berthier. J'ai confiance en mes joueurs, même si c'est un groupe jeune qui n'a jamais connu ce genre de situation. » Victime d'une entorse à la cheville, Victor Boillaud est forfait. Touché au mollet, son coéquipier de la base arrière El Hadi Biloum devrait, lui, tenir sa place.

J. S.