Jean-Louis Triaud : «Mavuba sait où me trouver pour en parler»

©2006 20 minutes

— 

Jean-Louis Triaud, président des Girondins de Bordeaux.

Rio Mavuba a évoqué son envie de quitter les Girondins. Quelle est votre réaction ?

C'est un garçon qu'on apprécie énormément. J'ai beaucoup d'estime pour lui. Il est sous contrat avec le club jusqu'en 2009. Nous prendrons une décision ensemble. J'ai lu ce qu'il avait déclaré. Pour nous, cela s'arrête là.

Ses propos vous ont-ils étonné ?

La rumeur de son départ n'est pas nouvelle. Rien ne m'étonne dans le football. Je sais très bien comment s'organise ce genre d'interview. En général, la question induit la réponse. Il n'est pas content de son temps de jeu, mais c'est le lot de tous les joueurs professionnels. C'est le contraire qui m'embêterait. Regardez le cas d'Alou Diarra à Lyon, lui non plus n'est pas content de son sort. Et bien Mavuba joue beaucoup plus que lui.

Il a évoqué son envie « d'avoir plus de crédit » auprès de Ricardo. Est-ce seulement un problème de reconnaissance ?

Selon moi, c'est du fait divers sportif. Cela ne m'intéresse pas trop. Il n'avait pas besoin d'en parler dans la presse.

Il y a deux ans lors du mercato d'hiver, on avait déjà évoqué le départ de Rio Mavuba au Real Madrid...

(Il coupe). Tout ça, c'est du baratin ! Je n'ai jamais eu les dirigeants du Real ni d'offre de leur part. Peut-être que derrière tout ça les agents s'agitent en vue de prendre des commissions.

En résumé, Mavuba peut-il partir dès cet hiver ?

Nous n'avons pas du tout évoqué ce cas ni avec l'entraîneur, ni avec le joueur. Mavuba sait où me trouver pour en parler.

Recueilli par Stéphane Deschamps