Affaire des paris truqués de handball: Un nouveau joueur de Montpellier mis en examen

HANDBALL Le gardien Mickaël Robin avait jusque là était épargné...

J.L.
— 
Mickaël Robin lors d'un match face à Chambéry, le 20 décembre 2012.
Mickaël Robin lors d'un match face à Chambéry, le 20 décembre 2012. — V.Damourette/SIPA

Mladen Bojinovic, Dragan Gajic, Samuel Honrubia, Primoz Prost, Issam Tej, les deux frères Karabatic, et désormais Mickaël Robin. Selon Le Midi Libre, le gardien montpelliérain est venu rejoindre la cohorte de joueurs mis en examen dans l’affaire des paris illégaux sur la rencontre entre Cesson et Montpellier jouée au printemps 2011.

Convoqué au Palais de justice de Montpellier ce mardi, Robin s’est vu reproché d'avoir «participé à l'organisation de prise de paris sur le match Cesson-Montpellier», «tenté par l'intermédiaire de sa femme d'avoir effectué une prise de pari sur la mi-temps du match» et enfin d'avoir «volontairement sous-joué la première mi-temps de la rencontre».

Le joueur nie les faits

A sa sortie du tribunal, Me Marc Gallix, avocat du gardien du MAHB, a reconnu des échanges de SMS entre Robin et sa compagne sur le sujet - «Cette dernière le tenait au courant des paris sur le match, elle-même renseignée par les compagnes des frères Karabatic» -  mais a réfuté toute participation aux paris frauduleux.