Rugby (Pro D2) : les Columerins gardent l'espoir du maintien

©2006 20 minutes

— 

Quinzième et avant-dernier de Pro D2 après neuf journées. Colomiers est loin de ses objectifs du début de saison : se rapprocher des cinq premiers, voire se qualifier pour les demi-finales. « On a été un peu présomptueux, reconnaît le coentraîneur Bernard de Giusti. On se croyait à un niveau qui n'était peut-être pas le nôtre. »

Un péché d'orgueil puni dès la 2e journée par le promu limougeaud, reparti victorieux de Michel-Bendichou (9-18). « On n'a plus le droit de faire un faux pas à domicile », observe de Giusti. Vainqueur de Grenoble samedi (22-17), lors de la 9e journée, Colomiers se prépare à une série de trois matchs déterminants, après deux semaines de repos : d'abord, à Pau, chez le dernier, le 18 novembre, puis contre Gaillac (12e) et le Racing-Métro 92 (8e) « à la maison », les deux week-ends suivant. « L'objectif, c'est de quitter les deux dernières places [celles de relégables], reprend le technicien columérin. Rien n'est perdu, car nous nous sommes pour l'instant rendus chez des gros [Auch, Toulon, Lyon] et nous avons plus joué à l'extérieur qu'à domicile. » Autre signe encourageant : l'infirmerie se vide peu à peu. Lorenzi, Bégarie et Sans sont ainsi espérés à Pau où le joker médical samoan Ropati devrait faire ses débuts dans la ligne de trois-quarts.

N. S.