Jean Aidin : «Nous ne sommes pas en crise»

©2006 20 minutes

— 

Jean Aidin, président de Plan-de-Cuques, 11e de D1.

En raison des championnats d'Europe, qui auront lieu en Suède du 7 au 17 décembre, le HBPC ne reprendra la compétition qu'en janvier. Cette coupure va vous faire du bien ?

Assurément. Les filles et tout le staff ont besoin de souffler. La deuxième partie de saison s'annonce palpitante. Nous sommes condamnés à l'exploit pour pouvoir rester en D1 l'an prochain.

Malgré un début de saison difficile (6 défaites, 2 succès), croyez-vous encore en vos chances de maintien ?

Je suis forcément inquiet. Mais on sait ce qu'il nous reste à faire : gagner six des quatorze prochains matchs. Je pense qu'il y a encore la place de réaliser un exploit. Tout le monde va devoir se battre. Mais je fais vraimen confiance aux joueuses et à l'entraîneur.

Allez-vous profiter de cette trêve pour procéder à des changements au sein de l'équipe, voire recruter ?

Il n'y a aucun chamboulement de prévu au sein du club. Nous ne sommes pas en crise : le match face à Metz [8e journée] en est la preuve. Malgré la défaite [24-28], l'état d'esprit des filles a été remarquable. On a senti qu'on était au niveau de la D1.

Recueilli par F. A.