Sport

Football : Lille et Lens au tableau d'honneur

Les bons comptes feront les bons derbys. Au tiers du Championnat, Lille (3e) et Lens (4e) n'ont jamais été aussi bien classés en même temps cette saison. Tendance de fond ou hasard du calendrier ? « Je continue de penser que Lyon demeure inaccessible...

Les bons comptes feront les bons derbys. Au tiers du Championnat, Lille (3e) et Lens (4e) n'ont jamais été aussi bien classés en même temps cette saison. Tendance de fond ou hasard du calendrier ? « Je continue de penser que Lyon demeure inaccessible, mais que derrière, ça reste ouvert », estime l'entraîneur artésien Francis Gillot, fier de la 5e victoire de suite des Sang et Or au Parc des Princes (1-3), dimanche soir. Au classement, de Nancy (2e) à Saint-Etienne (7e), toutes les équipes se tiennent en deux petits points. Autant dire que l'ordre peut-être bouleversé à chaque journée... Mais d'ici à la trêve, la Ligue 1 devrait livrer un semblant de hiérarchie. Avant Noël, les Lillois devront en effet faire face à un menu des plus indigestes, en se frottant successivement à Marseille dimanche, à Sochaux le 18 novembre, à Nancy le 2 décembre puis à Saint-Etienne le 9 décembre. « C'est une série qui, si on la négocie bien, peut nous permettre de creuser l'écart », estime Jean II Makoun, de nouveau rayonnant au milieu de terrain des Dogues.

Pour les Lensois, aucun rival dans le viseur, si l'on considère que Lyon – qu'ils accueilleront le 16 décembre – ne fait déjà plus parti du même monde. Les deux réceptions de Rennes (13e), samedi, et de Nantes (18e), dans onze jours, doivent même permettre aux Artésiens de faire le plein. « C'est une belle occasion, mais attention, ce n'est jamais facile de gagner deux fois de suite à la maison », prévient Charles Itandje. Le gardien n'ose pas encore envisager de revivre la bonne fin d'année 2005, qui aurait permis aux Lensois d'accrocher le titre de vice-champion d'automne si ce trophée avait existé. Peut-être préfère-t-il se concentrer sur le premier match des cousins ch'tis après les fêtes. Un derby Lens-Lille, programmé le 13 janvier 2007, qui au rythme où vont les choses promet de faire prendre quelques degrés à la région.

Antoine Maes