Football : les Canaris se contentent du minimum

©2006 20 minutes

— 

Objectif minimum atteint. Nantes (18e) a obtenu samedi à Sedan (19e) le match nul (1-1) qu'il était venu chercher, lors de la 12e journée de L1. Dimitri Payet avait pourtant ouvert la marque, inscrivant son troisième but de la saison sur une superbe passe de Rossi (1-0, 43e minute). Mais le FCNA n'a pas su résister à la poussée constante mais brouillonne de Sedan. Et c'est l'attaquant Grégory Pujol qui a perpétué la tradition des ex-Nantais buteurs face au FCNA (1-1, 62e).

Le point du match nul vient donc grossir le maigre butin nantais (10 en 12 journées), ce qui semble suffire au bonheur du coach, Georges Eo : « On était venu avec l'ambition de ne pas se faire doubler par nos concurrents et pour ça, le minimum, c'était de finir à égalité. » Opinion partagée par le défenseur Eric Cubilier pour qui Nantes ramène « un bon point. C'est un nul équitable. »

Personne, à la Jonelière, ne semble vraiment fâché d'avoir laissé échapper la victoire alors que les Canaris avaient l'avantage. « Le scénario était presque idéal, avec un but juste avant la mi-temps, admet George Eo. Pour gagner, il aurait fallu tenir vingt minutes, et en mettre un deuxième. » Malheureusement, ni Rossi, ni Wilhelms-son n'ont su tuer le match, et la défense a fini par céder.

L'entraîneur nantais préfère retenir l'abnégation de son équipe : « On a réussi à garder le résultat malgré le pilonnage sedanais. Dans notre situation, il faut un gros mental pour pouvoir résister ainsi. » Cet acquis, Nantes devra le faire fructifier face à Saint-Etienne (5e). « Ce sera un bon résultat seulement si on gagne samedi », précise Cubilier. Car Nantes reste relégable avant d'attaquer une série délicate : Saint-Etienne, Lens, Paris et Rennes. Rude programme.

Julien Ropert