Handball : les Nantais accrochés par la lanterne rouge

©2006 20 minutes

— 

Malgré leurs 7 buts d'avance à douze minutes de la fin, les Nantais, désormais 11es, ont concédé hier un match nul (28-28) dans leur salle face à Bordeaux, dernier au classement, lors de la 11e journée de D2. Un résultat très éloigné des ambitions du club. La porte du vestiaire du HBC Nantes est d'ailleurs restée longtemps fermée après la partie. « Il n'y a pas le feu à la maison, mais c'est très décevant, confiait Claude Poulmarch, le président du club. On se met en danger nous-mêmes. On n'est pas passés loin de la correctionnelle. »

Il a en effet fallu un but salvateur de Sylvain Kieffer à neuf secondes de la sirène pour éviter la défaite. La faute à de nombreuses expulsions, y compris celle de Stéphane Moualek, l'entraîneur nantais. « On pense plus à crier contre l'arbitre qu'à jouer, pestait de son côté le pivot Pierre Fabre. Certains d'entre nous n'ont pas répondu présent, et ils en sont conscients. » Le « H » doit réagir et vite. Surtout que se profile samedi prochain un déplacement chez un autre mal classé, Ajaccio, 16e et avant-dernier. L'occasion d'engranger des points précieux.

J. R.