Court mais plutôt costaud

Fabien Binacchi

— 

Le parcours de samedi s'étend sur 4,4 km, avec un dénivelé de 1 150 m.
Le parcours de samedi s'étend sur 4,4 km, avec un dénivelé de 1 150 m. — CG06

Prenez un parcours de moins de 5 kilomètres. Un dénivelé positif compris entre 850 et 1 150 m... Vous obtiendrez un Kilomètre vertical. « Avec des passages à plus de 25 %. Les concurrents doivent parfois mettre les mains au sol », prévient Reynald Debreyne, responsable du service des sports au conseil général des Alpes-Maritimes. Le département accueillera ce samedi, à Saint-Martin Vésubie, le 1er championnat de France de cette activité sportive.

Plus de 400 concurrents


Une discipline « nouvelle » – une dizaine de parcours existe actuellement en France, mais qui connaîtrait « un réel engouement », selon le chargé des sports au département. « On a un peu dépassé le quota, avec plus de 400 inscrits », précise-t-il. Licenciés ou non, les concurrents participeront donc à une première édition en forme d'open. Samedi, le vainqueur devrait mettre environ 44 minutes pour boucler ce parcours d'altitude. Le Réunionnais Raymond Fontaine fait figure de favori, mais des Azuréens pourraient bien jouer les outsiders. Stéphane Giordanengo (Blausasc), Sylvain et Sébastien Camus (Sospel) ont leurs chances. Chez les dames, on parle de Fanny Gayol (Villeneuve) et Valérie Raibaut (Cagnes).

■ Course en public

Les plus courageux pourront venir encourager les athlètes ce samedi. Rendez-vous sur le parking de la mairie de Saint-Martin Vésubie. Les premiers départs seront donnés sur les coups de 9 h.