La signature de Carlo Ancelotti retardée pour payer moins d'impôts

FOOTBALL L'entraîneur du PSG ne devrait s’engager officiellement que le 3 juillet...

R. B.

— 

L'entraîneur italien Carlo Ancelotti, lors du titre du PSG à Lyon, le 18 mai 2013.
L'entraîneur italien Carlo Ancelotti, lors du titre du PSG à Lyon, le 18 mai 2013. — T.Camus/Sipa

Le dossier Carlo Ancelotti traîne en longueur et pourrait encore durer un peu. Si le PSG semble proche de lui avoir trouvé un successeur en la personne de Fabio Capello, le Real Madrid devrait attendre le 3 juillet pour lui faire signer son contrat.

Selon L’Equipe, les raisons sont uniquement fiscales. En embauchant le technicien italien après 183 jours de l’année civile en cours, le Real Madrid profiterait d’une subtilité du fisc espagnol qui ferait passer le taux d’imposition sur le salaire d’Ancelotti de 52 à 24 %.

Si la disposition ne concerne que la première des trois ou quatre années de contrat de Carlo Ancelotti, elle permettra au club madrilène de réaliser une économie conséquente avec un salaire annuel estimé entre 7 et 8 millions d’euros pour l’Italien.