Football (L1) : deux gifles de trop pour la défense marseillaise

©2006 20 minutes

— 

« Un ressort est manifestement cassé. Encaisser deux fois un 4-1, ce n'est pas léger, c'est même préoccupant. » Le président de l'OM, Pape Diouf, cherche à comprendre. Son équipe vient d'enchaîner deux cinglantes défaites en trois jours. Face à Lyon, dimanche en Championnat, puis à Saint-Etienne, mercredi en 8e de finale de Coupe de la Ligue.

Si Marseille montre actuellement d'inquiétants signes de faiblesse, c'est surtout la défense olympienne qui est pointée du doigt. Avec huit buts encaissés en deux matchs, l'arrière-garde phocéenne prend l'eau. Un constat qui a amené les dirigeants olympiens à mettre au vert tous les joueurs, dès hier, afin de préparer au mieux le match couperet de dimanche à Nice, lors de la 11e journée Ligue 1. Les Olympiens devront serrer les boulons face au 17e du Championnat, sous peine de s'enfoncer dans une grave crise de confiance. « Pour nous, la saison doit redémarrer dimanche à Nice », annonce Pape Diouf.

Julien Pourtal