Une épreuve qui fait le plein

©2006 20 minutes

— 

Pas moins de 74 bateaux (23 multi et 51 monos) s'élanceront dimanche à 13 h 02 de Saint-Malo pour rejoindre la Guadeloupe. Une participation record en vingt-huit ans d'existence et un plateau impressionnant pour une transat en solitaire qui n'a pourtant jamais été une promenade de tout repos. Il y a quatre ans, seuls 3 multicoques sur 18 avaient réussi à rejoindre les Antilles après qu'une dépression a fait exploser la flotte. Autant dire que chacun reste prudent avant de s'élancer dans la traversée. « Il ne faut surtout pas se laisser envouter par la vitesse, sinon on est certain d'aller au tas. On se doit d'avoir une grande humilité », reconnaît Franck Cammas (Groupama), grand favori de l'épreuve.

Chez les monocoques, Roland Jourdain (Sill et Véolia), Vincent Riou (PRB) et Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) semblent un peu au-dessus du lot. « L'objectif premier est d'arriver à Pointe-à-Pitre sur le podium... et pourquoi pas de gagner », confie Dick. Les premières prévisions météo semblent pou l'instant favorables à une course plus rapide et moins violente qu'en 2002. « Si ça se confirme, il faudra avancer les dates de vos vols pour la Guadeloupe », a même lancé Franck Cammas aux organisateurs. Une ultime plaisanterie avant une bataille qui sera probablement moins amusante.