Rugby (Pro D2) : Tana Umaga, joker de luxe de Toulon

©2006 20 minutes

— 

Superstar du rugby mondial, Tana Umaga fera ses débuts avec le RC Toulon dimanche contre Lyon dans le cadre du modeste championnat de Pro D2. Relégué cette saison, le club varois ne s'est pas dégonflé en réunissant un budget de 9 millions d'euros (contre 5,3 dans le Top 14 la saison passée) et en recrutant trois internationaux français (Yann Delaigue, Jean-Baptiste Rué et Jean-Jacques Crenca) pour retrouver l'élite le plus tôt possible. Mais, après un départ poussif (neuvième à 10 points de Béziers et Agen) et le licenciement du directeur sportif, Alain Teixidor, le président de Toulon a tapé sur la table. « On va arrêter les avions privés. Nos joueurs vont redécouvrir les plaisirs des voyages de nuit en car et les petits hôtels de province à deux dans la chambre », explique Mourad Boudjellal, coprésident et sponsor du club.

C'est dans cette ambiance que s'est déroulée hier l'arrivée du plus incroyable renfort jamais accueilli en France : Tana Umaga. Moyennant près de 350 000 e, Boudjellal a offert aux Toulonnais le plaisir de voir jouer, au moins jusqu'en janvier 2007, le légendaire capitaine des All Blacks, qui a pris sa retraite internationale. L'histoire avait fait sourire toute la planète rugby avant que l'ailier néo-zéalandais ne confirme la signature de son contrat en juillet dernier. « J'ai encore du mal à le croire. Umaga est pour moi l'un des joueurs les plus emblématiques de la planète rugby », reconnaît Mourad Boudjellal. Pour que la suite de l'histoire soit belle, une victoire est impérative dimanche contre Lyon. Sinon, l'effet Umaga pourrait vite tomber en rade.

Jérôme Capton

Confiant dans l'avenir immédiat de l'équipe de rugby, le maire de Toulon, Hubert Falco, a annoncé que le stade Mayol, construit en 1924, passera de 14 000 à 25 000 places d'ici à 2009. Ce sera le plus grand stade spécifique au rugby en France.