« Son intérêt avant tout »

Marie Veronesi

— 

Après sept années de collaboration avec l'Olympique Nice natation et le coach Fabrice Pellerin, le nageur Yannick Agnel a annoncé son intention de « poursuivre sa carrière aux Etats-Unis », où l'américain Bob Bowman l'entraînera. Richard Papazian, le directeur du club, revient sur le choix du nageur.

Comment vivez-vous ce départ ?

Quand on est champion olympique, on a parfois besoin de réorienter sa carrière sportive... Sur le côté affectif, c'est évident que ça nous fait quelque chose. Mais son intérêt passe avant tout. S'il pense que c'est bon pour lui, on est là pour l'accompagner. Je ne peux que respecter sa décision.

Que peuvent lui apporter les USA ?

En France être un athlète de haut niveau tout en faisant des études, c'est difficilement compatible. Il est fort possible que le continent américain lui offre de meilleures possibilités pour concilier les deux. Clément Lefert l'a fait, et il a été champion olympique…

Des changements pour le club ?

Pas du tout, à part qu'il ne sera pas dans les lignes d'eau pendant les entraînements ! L'essentiel est qu'il reste licencié à l'ONN et continue à défendre les couleurs du club.

■ Surprise

« Déçue de la réaction et du départ de Yannick », Charlotte Bonnet a dit samedi à nicematin.com qu'elle a appris la nouvelle dans la presse. La nageuse de Nice « n'était pas du tout au courant ».