Base-ball : le Stade à une marche du sacre

©2006 20 minutes

— 

Enfin. Après six échecs en demi-finale depuis 2003 (en Championnat, Challenge de France et Coupe d'Europe), Toulouse s'apprête à disputer une finale. Les Stadistes essaieront à partir de samedi de ravir aux Huskies de Rouen leur titre national acquis la saison dernière, deux ans après leur premier sacre. « On a déjà battu Rouen dans le match décisif pour la première place de la phase régulière [2-1, le 17 septembre], ce qui nous a permis de nous qualifier pour une Coupe d'Europe, rappelle le président-joueur Antoine Alran. Si on prend les équipes poste par poste, ils sont sans doute plus forts que nous. Mais nous sommes supérieurs sur le plan collectif et au niveau de l'état d'esprit. » Un état d'esprit cultivé par l'entraîneur canadien Jefferson Zeilstra, débarqué à Toulouse l'été dernier. « C'est un combattant sur et en dehors du terrain, explique Antoine Alran. Il nous a aidés à développer une philosophie de la gagne et du détail. Il nous a aussi apporté confiance et sérénité. »

Grâce à Zeilstra, le niveau moyen de l'équipe a progressé, autour d'un noyau dur de six internationaux français. Dont Maxime Leblanc, « auteur d'une saison de folie en tant que lanceur numéro 1 », selon son coéquipier-président. A 33 ans, ce dernier mettra un terme à sa carrière de joueur (mais pas de dirigeant) à l'issue de la finale. Inutile de préciser qu'il souhaite finir en beauté, au sein de « la seule équipe de “sports co” toulousaine encore capable de gagner un titre en 2006 », dixit Alran.

Nicolas Stival

La première équipe à trois victoires est sacrée. Les matchs 1 et 2 se joueront à Rouen (samedi à 15 h, dimanche à midi). Les 3 et (si nécessaire) 4 et 5 auront lieu à Toulouse les 21 et 22 octobre.