Tennis : à 20 ans, Bercy prépare un lifting

©2006 20 minutes

— 

Pour sa 20e édition, le tournoi BNP Paribas de Bercy espère ne pas revivre le cauchemar de 2005. Dernier Masters Series de l'année, le rendez-vous parisien avait pâti des absences des meilleurs mondiaux. Malgré le sprint final pour la qualification au Masters, Federer, Safin, Agassi, Moya, Nadal et Hewitt avaient déclaré forfait, ce qui avait fait grincer les dents des organisateurs, victimes d'un calendrier surchargé. « C'est un problème que nous essayons toujours de résoudre avec l'ATP, même si cela n'a pas empêché une belle fréquentation (90 000 spectateurs). Les meilleurs joueurs mondiaux sont les bénéficiaires du système actuel, ils doivent faire en sorte d'être prêts pour les grands événements de la saison », assure Cédric Pioline, coorganisateur d'un tournoi qui peut se féliciter déjà de la présence assurée de Marat Safin, multiple vainqueur à Bercy.

Avec la possibilité d'assister au duel entre Rafael Nadal et Roger Federer, plus la baisse de 10 % du prix moyen du billet, les organisateurs espèrent faire le plein du POPB, même si l'enceinte du 12e arrondissement n'est plus l'avenir du tournoi. « Le projet d'extension de Roland-Garros devrait permettre de rapatrier le tournoi dans ces nouvelles installations. Ce site prestigieux permettrait aussi de réduire les coûts », estime Pioline. Enfin, parmi les nouveautés appréciées par les joueurs et les (télé) spectateurs, la mise en place du « Hawk-eye » (arbitrage vidéo déjà en place lors du dernier US Open notamment) sera très attendue.

Gaël Anger