Football (L1) : des recrues porteuses d'espoirs

©2006 20 minutes

— 

Titulaires quasi incontournables dans leur sélection respective, les quatre internationaux nantais recrutés cet été, peinent à s'imposer au FC Nantes. Tentatives d'explications.

n Vladimir Stojkovic Déjà sur la sellette au FCNA, le géant serbe jouit pourtant d'une très belle cote en Serbie. Au point d'être le nouveau gardien titulaire depuis le début des qualifications à l'Euro 2008. S'il n'a pas pris de but et sauvé quelques beaux tirs face à la Belgique (1-0), il a aussi montré des signes de fébrilité.

n Alioum Saidou Le milieu défensif camerounais commence à se faire une place à Nantes, mais il l'a perdue en sélection, payant un mauvais début de saison. Pour son compatriote Roger Milla, l'optimisme est de rigueur. « Il arrive et il faut qu'il prenne ses marques dans le Championnat comme dans le système de Nantes. Ce n'est pas normal d'aller le chercher après sa superbe Coupe d'Afrique des nations 2006 et de douter de son talent par la suite. Il a juste un passage à vide. Les problèmes de Nantes ne l'aident pas non plus. »

n Nourdin Boukhari Nourredine Naybet ne tarit pas d'éloges sur ce milieu offensif qui vient d'inscrire deux buts en deux matchs amicaux avec le Maroc. « Il fait partie des piliers de l'équipe nationale et il va s'habituer, explique l'ex-défenseur canari. Il faut qu'il rentre dans le moule nantais, dans le foot comme dans la vie. Il a le niveau. Il est largement capable de triompher à Nantes. Je vais l'appeler pour le conseiller. »

n Christian Wilhelmsson En difficulté à Nantes, le milieu suédois a été influent face à l'Espagne, avec une passe décisive. De bon augure malgré les réserves de son compatriote Kenneth Anderson. « Son mental est friable, lance l'ex-attaquant caennais. C'est un joueur très talentueux mais très inconstant. A Nantes, il doute et ne peut s'exprimer pleinement. Il n'est pas encore un grand joueur mais il peut le devenir. »

Antoine Huchon