Tennis : Iryna Kuryanovitch crée la suprise

©2006 20 minutes

— 

L'opus 2006 de l'Open Gaz de France Nantes-Atlantique s'est achevé hier après-midi, à Vertou. Ce tournoi international, doté de 25 000 dollars (19 840 euros), a été remporté par Iryna Kuryanovicth (314e mondiale) en simple. Devant plus de 600 spectateurs, la Biélorusse – qui succède au palmarès à l'Allemande Kristina Barrois – a dû batailler durant trois sets (1-6, 7-5, 6-1) pour battre la Belge Caroline Maes (366e), issue des qualifications. Une affiche inattendue pour cette finale, après les éliminations samedi en demies des têtes de série nº1 et nº2, les Tchèques Renata Voracova (158e) et Petra Cetkovska (173e). En double, le duo britannique Rebecca Llewellyn-Melanie South a triomphé de la paire franco-germanique Iréna Pavlovic-Sabine Lisicki (6-2, 6-0).

Fort du succès de cette sixième édition, l'Open Nantes-Atlantique peut envisager l'avenir avec ambition. « Il nous faudra compter encore deux bonnes années pour préparer un éventuel changement de dotation, explique Huguette Kermarec, présidente du comité de tennis de Loire-Atlantique Notre souhait serait de passer directement à 75 000 dollars [59 522 euros]. Je pense que nos partenaires actuels sont intéressés et que nous en trouverons d'autres sans trop de problèmes. » Un avis partagé par la marraine du tournoi, Alexandra Fusai, ex-37e au classement WTA : « L'organisation est déjà bien au-dessus de celle habituelle pour un 25 000 dollars. Tout est réuni à Nantes pour réussir un tournoi plus important. C'est un atout pour le tennis local, et pour les jeunes, c est un tremplin idéal vers le haut niveau. »

Laureline Doréan

Si Virgine Pichet (186e) était l'unique tête de série tricolore, c'est Maïlyne Andrieux (285e) qui aura été la Française la plus performante de cet Open. L'Angevine a atteint les quarts de finale, où elle s'est inclinée devant la Tchèque Petra Cetkovska