Euro 2008 : les Bleus tombent de haut à Glasgow

©2006 20 minutes

— 

Le bel été indien des Bleus a pris fin samedi en Ecosse. Défaits 1-0 par un but de la tête de Gary Caldwell (67e) sur l'un des rares corners écossais, les joueurs de Domenech n'ont pas su mettre à profit leur copieuse domination. Ce revers complique la course à la qualification pour l'Euro 2008, dans un groupe où l'Ecosse pointe désormais seule en tête. « Si l'Ecosse se qualifie, c'est grave car ce n'est pas une équipe de foot. On a dominé pendant quatre-vingt-dix minutes », lançait même David Trezeguet, peu en réussite.

Pour autant, l'heure n'est pas encore à l'inquiétude chez les Bleus, qui prônent l'accident de parcours. « Ce soir [samedi], on était dans le jeu, pas dans le résultat. Ce n'est pas parce que l'on a battu l'Italie le mois dernier que la qualification est acquise », s'est chargé de rappeler le sélectionneur national, qui aura désormais cette douche écossaise en tête pour « lutter contre l'euphorie ambiante ». Désormais deuxième de son groupe, la France a brûlé l'un de ses jockers avant de recevoir les îles Féroé mercredi. « Il vaut mieux que cette défaite arrive maintenant. Parfois, il y a des matchs où il faut savoir se contenter d'un point », notait le vétéran Claude Makelele, bien décidé à amener les Bleus à l'Euro 2008 avant de prendre enfin sa retraite internationale.

G. Anger

« C'est une victoire fantastique pour tout le pays. Désormais, nous pouvons aller en Ukraine avec une belle dose de confiance », s'est félicité le sélectionneur écossais Walter Smith.