Natation : le CNM recrute pour faire des vagues

©2006 20 minutes

— 

Le Cercle des Nageurs de Marseille affiche la couleur dans le championnat de France élite. Déjà bien armée avec la venue l'an passé de trois membres de l'équipe de France (Frédérick Bousquet, Elsa N'Guessan, Angela Tavernier) et du manager Romain Barnier, le CNM s'est encore renforcé durant l'intersaison. Six nouvelles recrues sont ainsi arrivées. Parmi elles, Anne-Sophie Leparanthoen, détentrice du record de France sur 100 m brasse, et Fabien Gilot, médaillé de bronze aux championnats du monde 2003 en 4 x 100 nage libre. Objectif de ce renouveau : devenir le premier club hexagonal de natation. « On a tout pour y arriver, les installations et un groupe de qualité, affirme le capitaine Frédérick Bousquet, recordman du monde et d'Europe sur 50 m nage libre. On espère d'ailleurs frapper un grand coup dès cette saison, tant au niveau national que lors des Mondiaux de Melbourne [Australie] en mars 2007. » Puis il sera temps de penser aux Jeux de Pékin (Chine) en 2008. Quatre ou cinq nageurs phocéens prétendent à une qualification. « Mais le rêve du club serait de décrocher deux médailles olympiques », ambitionne Barnier.

Seule ombre au tableau, le départ cet été de l'enfant prodigue : Alain Bernard. Après six années passées au Cercle, le Marseillais (23 ans) a suivi son coach, Denis Auguin, parti à Antibes. « C'est une déception, déplore le président Paul Leccia. Mais la porte du CNM est toujours ouverte. Car si on en est là aujourd'hui, c'est aussi grâce à lui. »

S. D.

Prochaines échéances pour les nageurs marseillais : les championnats de France petit bassin à Istres, du 1er au 3 décembre, puis les Interclubs les 16 et 17 décembre toujours à Istres.