Football (L1) : les Dogues peuvent mieux faire

©2006 20 minutes

— 

Mention passable. La trêve internationale marque la fin du premier quart du Championnat et de la phase de poule de la Ligue des champions. Pour les Dogues, le bilan aurait pu être pire, mais également bien meilleur.

n Bilan Ligue 1 Après un départ canon (trois victoires en quatre matchs en août), le Losc a connu un mois de septembre difficile (une victoire, un nul, deux défaites). Cinquièmes à 2 points de la troisième place, les Lillois sont encore dans le bon wagon. Mais sans la défaite contre Toulouse (1-3), le Losc serait sur le podium.

n Bilan européen Après un tour préliminaire facilement négocié contre Skopje (3-0, 0-1), le Losc a arraché un nul à Anderlecht (1-1), avant de résister au Milan AC (0-0), lors des deux premières journées de la Ligue des champions. C'est mieux que l'an passé (un point en deux rencontres). Mais il manque toujours une victoire à l'extérieur, qui échappe aux Nordistes depuis leur première participation en 2001, et qui les rapprocherait des 8es de finale.

n Bilan des joueurs En défense centrale, Nicolas Plestan s'est taillé un costard de titulaire. Au milieu de terrain, Jean II Makoun et Mathieu Bodmer ne sont pas au mieux. A gauche, Michel Bastos fait son trou petit à petit, tandis que Kader Keita, son pendant à droite, est sur un nuage. En attaque, Peter Odemwingie a déjà inscrit 5 buts en Ligue 1, Nicolas Fauvergue – buteur samedi dernier face à Nice (1-0) – s'est épaissi, et Youla manque de temps de jeu.

Antoine Maes

Avec 13 buts marqués en 8 matchs, les Dogues ne manquent pas d'efficacité offensive. Mais, fait inquiétant, ils ont déjà encaissé 10 buts. Dans le même temps, le leader lyonnais n'en a concédé que 6, Marseille 4 et Nancy 5.