Football (L1) : le Paris Saint-Germain tourne en rond

©2006 20 minutes

— 

« Cela va maintenant se jouer dans la tête. » Avant d'achever une série de sept matchs en vingt et un jours à Saint-Etienne, Guy Lacombe avait exhorté ses troupes à rester concentrées. Peine perdue. « Un but de minimes, évitable », pour reprendre l'expression du coach parisien, survenu à la suite d'un enchaînement de mauvaises décisions, a mis à terre le PSG et replongé dans le doute le club de la capitale, 14e de Ligue 1 avant deux semaines de trêve internationale.

De l'avis de nombreux Parisiens, conscients d'être tombés sur un grand gardien (Jérémie Janot), il ne faudrait pas pour autant jeter le bébé avec l'eau du bain. « Il y a eu des choses vraiment intéressantes », notait Sylvain Armand. « On ne mérite pas cette défaite », soufflait le capitaine Pedro Pauleta. « Notre seconde période a été remarquable, mais on n'a pas su mettre les occasions au fond, regrettait pour sa part Lacombe. On a vraiment manqué de réussite. » Reste à savoir si le schéma tactique de l'Aveyronnais en 4-3-3 n'a pas vécu au regard des résultats parisiens après huit journées. « Huit matchs, huit points, je ne vais pas vous dire que je suis content. Mais pour moi, l'organisation tactique n'est pas à mettre en cause, assure Lacombe. Je ne suis pas convaincu qu'en partant sur un autre schéma, les choses auraient été différentes. Le contenu y est. » Souvent de mise au Camp des Loges ces dernières saisons, l'emploi de la méthode Coué suffira-t-il pour redresser la barre ?

Sébastien Bordas