Sport

Football (L1) : les Olympiens relèvent la tête

Un ouf de soulagement. Battu dimanche dernier à Nantes (2-1) en L1, éliminé de la Coupe UEFA jeudi face au Mlada Boleslav (4-2), l'OM (2e) a mis fin hier à sa série noire en battant Toulouse (6e) hier, au Vélodrome (3-0), lors de la 8e journée de Ch...

Un ouf de soulagement. Battu dimanche dernier à Nantes (2-1) en L1, éliminé de la Coupe UEFA jeudi face au Mlada Boleslav (4-2), l'OM (2e) a mis fin hier à sa série noire en battant Toulouse (6e) hier, au Vélodrome (3-0), lors de la 8e journée de Championnat. Une victoire qui permet aux hommes d'Albert Emon de rester à trois longueurs du leader lyonnais.

Humiliés en République tchèque, les Olympiens ont réussi à montrer un tout autre visage à leurs supporteurs face à des Toulousains pourtant à l'aise à l'extérieur (victoire à Lille et nul à Lyon). Il aura fallu attendre le temps additionnel de la première période pour assister à la réaction d'orgueil des Marseillais. A la 46e minute, après une talonnade de Mamadou Niang, Taïwo décochait une frappe des 20 m dont il a le secret (1-0). Dans la foulée, sur un superbe service de Pagis, Habib Bamogo doublait la mise d'une volée du droit (2-0, 47e). Insatiable, l'OM creusait l'écart dès le début de la seconde période par l'intermédiaire de Lorik Cana (48e). Malgré une tête de Dieuze sur la transversale (49e) et une frappe de Santos à côté (76e), les hommes d'Eli Baup ne parvenaient pas à inquiéter les Phocéens. « On a su relever la tête après la contre-performance en UEFA, confiait le meneur de jeu Samir Nasri. On a marqué trois buts dans des moments cruciaux. C'est bon pour le goal-average. » Après une trêve internationale de deux semaines, les Marseillais se rendront à Lens, le dimanche 15 octobre.

Fred Azilazian