Coupe du monde de ski: Le petit globe de descente pour Svindal et Vonn

© 2013 AFP

— 

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a remporté la Coupe du monde de descente, suite à l'annulation de la dernière épreuve de la saison, en raison du brouillard, mercredi à Lenzerheide.
Le Norvégien Aksel Lund Svindal a remporté la Coupe du monde de descente, suite à l'annulation de la dernière épreuve de la saison, en raison du brouillard, mercredi à Lenzerheide. — Jure Makovec AFP

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a remporté la Coupe du monde de descente, suite à l'annulation de la dernière épreuve masculine de la saison mercredi à Lenzerheide (Suisse), prise dans le brouillard. La descente dames a connu le même sort, sacrant Lindsey Vonn.

A 30 ans, le médaillé d'or de descente et de bronze du super-G aux Mondiaux en février met ainsi la main sur son neuvième globe de cristal, son premier dans l'épreuve reine et son deuxième de la saison après celui de super-G, concrétisant ainsi sa suprématie sur les épreuves de vitesse cet hiver.

Cependant, les caprices du ciel ne font pas vraiment les affaires de Svindal dans la chasse au classement général de la Coupe du monde. Il comptait sur la descente pour effacer une partie de ses 149 points de retard sur son rival autrichien Marcel Hirscher. Il se retrouve condamné ainsi à l'exploit dans les trois dernières courses de la saison, un super-G, un géant et un slalom, sachant que Hirscher a été quasiment de tous les podiums dans les épreuves techniques cet hiver.

Le brouillard persistant mercredi sur le bas de la piste de Lenzerheide a contraint les organisateurs à annuler tout simplement l'épreuve masculoine après une dizaine de reports de demi-heure en demi-heure. Selon le règlement de la Fédération internationale de ski (FIS), prévu pour empêcher toute controverse, les courses des Finales ne peuvent être repoussées à un autre jour si elles ne peuvent être disputées le jour même.

Le globe de cristal de la descente revient alors à l'Américaine Lindsey Vonn, qui se remet d'une grosse blessure au genou droit après sa chute début février lors du super-G des Mondiaux de Schladming (Autriche).