La fin de l'ère « arsènal » se profile-t-elle ?

bertrand volpilhac

— 

Arsène Wenger et l'attaquant d'Arsenal Lukas Podolski lors du match aller contre le Bayern.
Arsène Wenger et l'attaquant d'Arsenal Lukas Podolski lors du match aller contre le Bayern. — FORGHAM-BAILEY / COLORSPORT / SIPA

«Ils ne vont pas venir à l'Allianz Arena pour se faire éliminer, mais pour rendre l'impossible possible.» Derrière cet hommage très langue de bois, il y a sans doute un peu de crainte chez Jupp Heynckes. Par respect pour le grand Arsenal des années 2000 ? Peut-être. Toujours est-il que l'entraîneur du Bayern, impérial au match aller (1-3), est sans doute le dernier à croire à une qualification possible d'Arsenal en huitième de finale retour de Ligue des champions, mercredi soir.

Sans titre depuis près de huit ans, délesté de ses stars (Fabregas, Song, Van Persie, Nasri), le club londonien ne fait plus peur. Et son manager historique, Arsène Wenger, subit les critiques de la presse et des supporters. «On lui reproche l'absence de titres bien sûr, mais aussi un manque d'ambition, explique le consultant Canal+ Ric George, spécialiste du foot anglais. On dit de lui qu'il dépense l'argent d'Arsenal comme si c'était le sien. Il y a beaucoup d'argent au coffre et les supporters veulent de vraies stars qui n'arrivent jamais.»

L'estime des dirigeants


Trahi par des jeunes décevants, en manque de leader, enfermé dans une identité de jeu faussement spectaculaire, Arsenal ne peut plus rivaliser avec les deux Manchester ou Chelsea.Alors forcément, on se met à imaginer la fin de l'ère «Arsènal». «Une défaite contre le Bayern ne changera rien, estime George. Les dirigeants le respectent énormément, car il a fait du bon travail et qu'il gagne de l'argent. C'est impossible qu'ils s'en débarrassent. La question est plutôt de savoir s'il va jeter l'éponge, mais il a toujours respecté ses contrats.» Le sien dure jusqu'à l'été 2014. D'ici là, s'il veut relancer le club qu'il dirige depuis 1996, il devra réussir le prochain mercato. Pour son équipe et ses supporters.