Football : Barthez n'a pas encore jeté les gants

©2006 20 minutes

— 

Le gardien de but Fabien Barthez, sans club de football, veut "jouer encore deux ans", mais "ce (ne) sera peut-être plus du tout", selon des propos rapportés mardi par le journal l'Equipe.
Le gardien de but Fabien Barthez, sans club de football, veut "jouer encore deux ans", mais "ce (ne) sera peut-être plus du tout", selon des propos rapportés mardi par le journal l'Equipe. — Patrick Stollarz AFP/Archives

Jean-Marie Cantona, l'agent de Fabien Barthez, a confié hier dans L'Est Républicain que le gardien français n'avait pas encore décidé de son avenir. Démentant les rumeurs qui envoyaient déjà son joueur à la retraite, Cantona a indiqué qu'une décision pourrait intervenir avant le 15 novembre, date à laquelle un hommage sera rendu aux champions du monde (1998) et d'Europe (2000) en préambule de France-Grèce au Stade de France. « L'annonce de sa retraite aujourd'hui est prématurée. Pour l'instant, des propositions de clubs italiens, anglais et turcs ne l'ont pas intéressé. Pas plus que les offres exotiques, style Qatar (...) Il souhaite continuer, à condition d'avoir un défi passionnant à relever », a précisé l'agent de Fabien Barthez.

Désormais installé près de Toulouse, afin de se rapprocher de sa mère, l'ancien gardien marseillais continue de s'entraîner quotidiennement, selon Henri Emile, ancien intendant de l'équipe de France et proche du joueur. Reste que si l'Italie et l'Angleterre ne sont plus susceptibles d'attirer Barthez, on peut se demander quel challenge pourra réellement le pousser à reprendre du service. A part le TFC, où il rêvait de finir sa carrière mais qui n'a pas souhaité s'offrir ses services, plus aucune équipe française ne semble vouloir, ou pouvoir, s'offrir le gardien des Bleus. Fabien Barthez pourrait donc avoir joué son dernier match officiel le 9 juillet 2006 au stade Olympique de Berlin, face à l'Italie.

Claude Dautel