2006, un bon cru pour la Route du Rhum

©2006 20 minutes

— 

A un mois jour pour jour de son départ de Saint-Malo en direction de Fort-de-France, la Route du Rhum est déjà certaine d'accueillir l'élite des skippers français. Il y avait en effet bien longtemps qu'une transat en solitaire n'avait offert un tel plateau. Avec 86 bateaux au départ (nouveau record), il faudra être très fort pour s'imposer à l'arrivée en Martinique. En multicoques, Michel Desjoyeaux, lauréat de la dernière édition de la Route du Rhum (2002), aura face à lui le vainqueur de la Transat Jacques-Vabre, Pascal Bidégorry, ou bien encore le quadruple champion du monde Orma, Franck Cammas. « J'ai un avantage sur les autres, c'est celui de l'avoir déjà gagnée. Au mieux, je la gagne deux fois, et au pire, je serais à égalité avec le vainqueur », explique Desjoyeaux.

En monocoques, Vincent Riou, victorieux du Vendée Globe l'an passé, partira favori. « Si la course avait lieu dans une semaine, je serais quasi prêt à partir. J'ai hâte d'en découdre », confie le skipper de PRB. Jean Le Cam, le dauphin de Riou lors du Vendée Globe, a quant à lui hâte de prendre sa revanche. « Cette fois, j'ai l'avantage de bien connaître mon bateau. Cela pourrait se jouer sur quelques dixièmes de noeud », estime le skipper de VM Matériaux.

J. Capton

En 1978, Mike Birch avait gagné sur son trimaran jaune de 12 m la première Route du Rhum avec 98 secondes d'avance sur Michel Malinovsky. Charlie Capelle a décidé de prendre le départ de l'édition 2006 avec le même bateau.