Débordements en Corse: Le terrain du Gazélec d'Ajaccio suspendu

R. B.

— 

Capture d'écran d'une vidéo à l'issue du match Gazélec - Monaco le 2 mars 2013.
Capture d'écran d'une vidéo à l'issue du match Gazélec - Monaco le 2 mars 2013. — Capture d'écran/L'EquipeTV/20minutes

Après Bastia, interdit d’évoluer à domicile pendant trois matchs en décembre et janvier après des incidents à Furiani, c’est au tour du Gazélec Ajaccio (Ligue 2) de se voir priver de rencontres dans son antre de Mezzavia. Lors de la rencontre contre Monaco (0-1) vendredi, les arbitres du match avaient été pris à partie par des supporters. Après la rencontre, Tony Chapron et ses assistants avaient déposé plainte contre X pour des faits de violences, outrages et de menace. Malgré une vidéo où l’on voyait Chapron adresser un doigt d’honneur en direction des tribunes du stade, la commission de discipline de la Ligue a décidé de suspendre provisoirement le stade ajaccien avant de prendre une décision définitive.

Les Corses disputent leur prochain match à Nantes samedi. On ignore encore où le club corse «accueillera Châteauroux» le vendredi 15 mars. Bastia avait évolué deux fois au stade de Gueugnon et une fois à Auxerre durant ses trois matchs de suspension.