Ligue des champions : les Girondins déjà mal en point

— 

 La peur au ventre. C’est avec ce sentiment que les Girondins ont joué et perdu leur premier match à domicile de la Ligue des Champions, hier face au PSV Eindhoven (0-1), à l’occasion de la 2e journée du groupe C. Un résultat qui hypothèque leurs chances de qualification pour les 8es de finale. Amorphes, sans imagination et trop occupés à bien défendre, les hommes de Ricardo ont laissé les Néerlandais prendre le jeu à leur compte en première période. Et si l’Ivoirien Arouna Koné ne trouve pas le chemin des filets, c’est au prix d’un joli réflexe d’Ulrich Ramé (16e). En face, rien ou si peut hormis une frappe des 30 mètres de Wendel (21e). Dès lors, Ricardo tranche dans le vif à la pause et remplace Johan Micoud par Chamakh. Ce choix ne porte pas ses fruits malgré un tir de Rio Mavuba (59e) et une tête d’Henrique (60e). Eindhoven profite alors de l’apathie girondine pour ouvrir le score grâce à Vayrynen (0-1, 65e). Les Bordelais sortent ensuite de leur torpeur. Mais ni Fernando (75e), ni David Jemmali sur une frappe en demi volée (82e) et ni Julien Faubert en pivot (83e) ne trouvent l’ouverture. « Il nous a manqué cette possibilité de déséquilibrer l’adversaire », regrette Ricardo après lematch. Au coup de sifflet, les Girondins, la tête basse, quittent Chaban-Delmas sous les sifflets du public.

S. Deschamps