Football (L1) : le retour en grâce de Mouloungui

©2006 20 minutes

— 

Si son prêt à Odense (Danemark) n'avait pas capoté in extremis cet été, Eric Mouloungui n'aurait pas porté le maillot du Racing version 2006-07. Heureusement pour le club centenaire, l'attaquant international gabonais est resté. Samedi dernier face au Havre (1-1), c'est lui qui d'une tête décroisée a ouvert le score. Mais son 2e but de la saison, après celui inscrit à Châteauroux fin août en Coupe de la Ligue (victoire 4-2), n'a pas été suffisant pour offrir le succès à son équipe, 5e de L2 à trois points du podium. « On sait qu'on n'est pas encore arrivés au sommet », admet Mouloungui, dont le retour en grâce coïncide avec la montée en puissance strasbourgeoise.

Séduisant face au Bayern de Munich en amical mi-juillet, l'ex-grand espoir du Racing a convaincu Jean-Pierre Papin de lui offrir une nouvelle chance. Et l'entraîneur strasbourgeois ne regrette pas son choix, Mouloungui mettant le feu sur son aile gauche à chacune de ses entrées en jeu. « Je suis en confiance depuis que le coach compte sur moi, confie le Gabonais de 22 ans. J'espère que tous les pépins que j'ai connus ces deux dernières années sont derrière moi. C'est à cause d'eux si je suis remplaçant aujourd'hui. » Souvent blessé depuis son arrivée en Alsace il y a quatre ans, prêté à Gueugnon la saison passée, Mouloungui commence enfin à rattraper le temps perdu. Ajaccio, hôte du RCS vendredi, est prévenu.

Jérôme Sillon