Afik Nissim : «Revenir à Strasbourg, plus qu'un choix sportif»

©2006 20 minutes

— 

Afik Nissim, 25 ans, arrière de la SIG.

Grand artisan du titre 2005, vous êtes de retour après une saison d'exil, à Rostov (Russie) puis à Kiev (Ukraine). Qu'est-ce qui vous décidé ?

Quand je suis parti, la SIG était le club qui montait en France. Aujourd'hui, c'est un grand club, ambitieux et bien organisé, où chacun sait ce qu'il a à faire. Et puis Strasbourg, c'est chez moi. J'adore la ville. En fait, c'est plus qu'un choix sportif.

Vous étiez le chouchou du Rhenus Sport. Attendez-vous avec impatience vos retrouvailles avec le public strasbourgeois, demain soir contre Roanne ?

Je suis très excité ! C'est toujours un plaisir de jouer dans cette salle. On est prêts pour ce premier match, après avoir effectué une bonne préparation. Tous les joueurs ont envie d'évoluer ensemble, de tout donner pour l'équipe. C'est le plus important pour atteindre notre objectif : aller en demi-finale de Pro A.

Recueilli par J. S.