Ligue Europa: Naples, Atletico Madrid, Liverpool… Ces équipes qui ont balancé la Ligue Europa

FOOTBALL Ils sont déjà pratiquement éliminés...

B.V.

— 

Les joueurs de Plzen célèbrent leur victoire (3-0) dans le stade à moitié vide de Naples, le 14 février 2013
Les joueurs de Plzen célèbrent leur victoire (3-0) dans le stade à moitié vide de Naples, le 14 février 2013 — Salvatore Laporta/AP/SIPA

Bien sûr, rien ne nous permet d’affirmer sans ambages qu’ils ont balancé la Ligue Europa. Mais on est en droit de se poser des questions. Pas toujours opposés à des cadors, loin de là même, certains grands noms du football européen ont franchement déçu en seizième de finale aller de la deuxième Coupe d’Europe. Naples, fessé à la maison par le Viktoria Plzen (oui, le champion de République tchèque…), en est la preuve la plus évidente. Une défaite qualifiée «d’inacceptable» par le quotidien sportif de référence en Italie, la Gazzetta Dello Sport.

Liverpool et Newcastle dans le dur

Sans quelques uns de ses meilleurs éléments, le Napoli s’est ridiculisé. Mais pas question d’avoué avoir lâché le match: «Nous avons toujours dit certaines choses et c'est d'essayer d'aller plus en avant possible dans toutes les compétitions», expliquait après le match le coach Walter Mazzarri, avouant quand même que son équipe a eu «une mauvaise approche». Tout comme l’Atletico Madrid, battu à la maison par le Rubin Kazan (0-0).

Dans cette liste des grands battus, on peut aussi évoquer le cas de Liverpool, sèchement battu à Saint-Pétersbourg (2-0), ou de Newcastle, tenu un échec à domicile par Kharkov (0-0). Avec des effectifs tournants et une motivation douteuse. Finalement, balancer les Coupe d’Europe n’est pas un mal uniquement français.