La Premier League corrompue?

©2006 20 minutes

— 

Plus d'un quart des transferts (100 sur 362) réalisés pendant ces deux dernières saisons en Angleterre seraient douteux, selon une enquête publiée hier par le Times. Le très sérieux quotidien britannique ne fait que compléter les révélations d'un reportage, « Les sales secrets du football », diffusé mardi soir par la BBC, et qui évoquait la corruption généralisée dans le football anglais. Plusieurs managers réputés en Angleterre comme Sam Allardyce (Bolton) ou Harry Redknapp (Portsmouth) ont été directement visés. « Ce reportage est une farce, je n'ai rien fait de mal. Je ne sais même pas pourquoi mon nom a été cité », s'est insurgé Redknapp. Pourtant, si l'on en croit l'ex-sélectionneur anglais Sven-Goran Eriksson piégé par un journaliste, « les dessous de table sont courants en Angleterre ». Le résultat de l'enquête de la fédération, le 2 octobre prochain, est particulièrement attendu.