Mondiaux de Schladming: Tessa Worley nettement en tête du géant

SKI Elle possède une demi-seconde d'avance avant la seconde manche...

avec AFP

— 

La Française Tessa Worley a dominé la première manche du slalom géant des Mondiaux de ski alpin, en 1 min 04 sec 90/100e, reléguant les Autrichiennes Kathrin Zettel et Anna Fenninger à 52 et 85/100e, jeudi matin à Schladming.
La Française Tessa Worley a dominé la première manche du slalom géant des Mondiaux de ski alpin, en 1 min 04 sec 90/100e, reléguant les Autrichiennes Kathrin Zettel et Anna Fenninger à 52 et 85/100e, jeudi matin à Schladming. — Samuel Kubani afp.com

La Française Tessa Worley a dominé la première manche du slalom géant des Mondiaux de ski alpin, en 1 min 04 sec 90/100e, reléguant les Autrichiennes Kathrin Zettel et Anna Fenninger à 52 et 85/100e, jeudi matin à Schladming. Tenante du titre, la Slovène Tina Maze occupe la 4e place, à plus d'une seconde (1 sec 09). Maze, qui écrase la Coupe du monde de sa polyvalence, semble souffrir de problèmes gastriques.

Médaillée de bronze aux Mondiaux 2011, Worley compte sept victoires en Coupe du monde. Cette saison, elle n'a pas encore gagné sur le circuit majeur, montant néanmoins trois fois sur le podium (St Moritz, Courchevel, Semmering). «Parfaite ? Je sais pas, mais en tout cas c'est très bien. C'est une bonne entame de journée et je suis super contente de mon ski parce que c'est exactement ce que je voulais faire. Un ski propre, engagé et calme, et sur ce genre de piste ça a bien payé en 1re manche. Maintenant la journée ne fait que commencer», a souligné Worley, 23 ans.

>> La deuxième manche est à suivre en live comme-à-la-maison dès 13h25

«La neige est très dure et assez accrochante. Ca tape maintenant un peu plus pour les concurrentes, donc il va falloir s'adapter en seconde manche. La piste fait qu'il peut se passer beaucoup de choses, beaucoup de petites erreurs. C'est une piste qui ne permet pas grand chose. Aujourd'hui, je veux juste essayer de produire le meilleur ski sur la 1re et la 2e manches. La 1re, c'est fait. Maintenant, la 2e, il faudra essayer d'être aussi engagée, propre en partant 30e», a ajouté la leader, en route pour rejoindre Carole Merle, championne du monde de géant en 1993 à Morioka (Japon).

«En arrivant en bas, j'ai vu que c'était une manche propre mais je m'attendais pas à une avance comme celle-là. Mais c'est bien de prendre de l'avance sur la 1re manche», a conclu la skieuse du Grand-Bornand. Worley est restée très haut sur les portes, dans un +timing+ parfait, quand la plupart des concurrentes se laissaient dériver. «C'est très glacé dans le mur, mais je me sentais dans de bonnes dispositions», a remarqué Zettel.

Dans ces conditions, les écarts ont été conséquents. Lauréate l'an dernier sur la même piste du géant des finales, la championne olympique allemande Viktoria Rebensburg a lâché plus de deux secondes, 11e à 2 sec 07/100e. La prodige américaine Mikaela Shiffrin, 17 ans et déjà au top en slalom, a pour sa part signé le 5e chrono, mais déjà à 1 sec 65, ex aequo avec la Suédoise Frida Hansdotter.

Très attendue également, la Française Anémone Marmottan a chuté peu après le premier temps intermédiare, alors qu'elle était au contact de Worley. «J'étais enfin dans le bon sens sur des conditions (de neige et de pente) qui me vont parfaitement bien, et ça ne paie pas. La préparation était bonne, tout s'est très bien passé. Et quand tout va bien et que ça ne passe pas, pour repartir ça va être dur», s'est désolée la skieuse de Val-d'Isère. Marion Bertrand a réalisé le 18e temps, à 3 sec 14, et Anne-Sophie Barthet, 25e à 3 sec 75.