Losc: «On verra si je reste en fin de saison», lance Florent Balmont

FOOTBALL Le milieu de terrain des Dogues n'est pas certain de continuer avec Lille...

A Lille, F.L.

— 

Le joueur du LOSC, Florent Balmont.
Le joueur du LOSC, Florent Balmont. — M.LIBERT/20 MINUTES

C'est l'un des derniers cadres du doublé 2 011 encore présents au Losc. A 33 ans, Florent Balmont est un peu le dernier des Mohicans lillois. Un joueur expérimenté qui dispute sa cinquième saison à Lille. Sans savoir s'il sera toujours là l'an prochain. 

Que représente ce but inscrit dimanche sur vos terres lyonnaises (1-3)? 

J'étais content parce que Lyon, c'est chez moi. C'est mon club formateur. Il y avait toute ma famille en tribunes. C'était très bien. 

Comment jugez-vous votre saison à titre personnel? 

Plutôt correct. En début de saison, ça allait en championnat mais j'étais un peu moins bien en Ligue des champions, un peu comme toute l'équipe. Mais depuis la reprise, ça se passe bien. J'ai des meilleures stats au niveau de mon réalisme devant le but. C'est mon troisième but. C'est bien. Ca prouve qu'on peut encore progresser à 33 ans. 

Le club laisse entendre qu'il s'appuiera sur les jeunes la saison prochaine. Pourriez-vous les épauler? 

Si la politique change, je serai à l'écoute. Si on me dit que je ne suis plus dans le projet, il n'y aura pas de souci. Et si on compte sur moi, pourquoi pas. Mais si épauler les jeunes, c'est jouer un match sur quatre, ça ne m'intéresse pas. 

Avez-vous l'impression d'être poussé vers la sortie?  

Non. Mais quand on entend que la politique va être orientée vers la jeunesse, je constate que je ne suis plus tout jeune. Ca ne me prend pas la tête, mais c'est vrai qu'en France, dès qu'on passe la trentaine, on commence à être vieux. Alors que c'est l'âge où on est plus posé, plus réfléchi dans le jeu. On le voit à l'étrange, où des mecs de 34-35 ans jouent encore au très haut niveau. Mais pas en France...