Scandale Evra: C'est «une affaire totalement privée», selon Le Graët

A.M.

— 

Le défenseur français Patrice Evra, le 16 octobre 2012 à Madrid.
Le défenseur français Patrice Evra, le 16 octobre 2012 à Madrid. — PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

«Je le recevrai en copain, en ami, mais pas en tant que président». Pour Noël Le Graët, interrogé par RMC, il n’y pas lieu d’en faire une montagne. En tout cas, le président de la LFP n’a pas l’intention de se formaliser des révélations du Sun. Dimanche, le tabloïd anglais expliquait sur deux pages et photos à l’appui que le défenseur de Manchester United avait passé la nuit du 3 au 4 février en compagnie d’une playmate à Paris.

Soit la veille du rassemblement de l’équipe de France à Clairefontaine pour préparer la rencontre amicale contre l’Allemagne, perdue (1-2). «C’est un affaire privée. En France, on n’a pas l’habitude de parler du privé. Le rassemblement de l’équipe de France débutait à midi. Ca ne regarde pas la fédération», lance Le Graët.