Rugby : Lionel Beauxis, graine de star

— 

 En mal d’ouvreur à moins d’un an de la Coupe du
monde de rugby, l’équipe de France pourrait bien avoir trouvé son homme providentiel en la personne de Lionel Beauxis. Si le Stade Français est toujours invaincu après six journées de Top 14, il le doit en partie à son buteur de bientôt 22 ans, débarqué de Pau à l’intersaison pour renforcer un poste souvent
affaibli par les blessures de David Skrela. Le champion du monde des moins de 21 ans, qui avait inscrit les 24 points des Bleuets en finale face à l’Afrique du Sud en juin dernier, ne se contente déjà plus de jouer les doublures, commeen atteste son 100% dans les coups de pied, samedi dernier à Toulouse (12-16). Même si le staff parisien l’a contraint à quelque peu forcer sa nature. « Au début, je me suis fait engueuler parce que je ne m’engageais pas assez dans le jeu et je ne parlais pas trop. Or je joue à un poste où il faut avoir de la gueule, rappelle Beauxis. Mais j’ai encore beaucoup à apprendre. »