Coupe de la Ligue : les Canaris boivent le calice

— 

 Hier soir, en 16es de finale de la Coupe de la Ligue, Toulouse s’est imposé très logiquement (0-2) face à une équipe de Nantes d’une insigne faiblesse. Les Canaris ont été dépassés pendant toute la rencontre par un onze toulousain bien supérieur athlétiquement. La première période fut triste à mourir. Seule l’ouverture du score toulousaine en fin de mi-temps réveillait les quelque 15 000 spectateurs de la Beaujoire. A la 42e minute, le latéral gauche Jérémy Mathieu déboulait sur son côté. Il donnait à Bryan Bergougnoux, qui profitait de la passivité ligérienne pour décocher une frappe flottante.Le gardien nantais Vladimir Stojkovic ne pouvait que repousser dans les pieds de Jean-Louis Akpa Akpro qui le fusillait de près (0-1, 42e). Le début de la deuxième période était symptomatique de l’impuissance nantaise. Menés au score, les hommes de Serge Le Dizet étaient néanmoins dominés de la tête et des épaules. Le jeune Alexandre Bonnet doublait ainsi la mise de la tête. Sur un bon centre du remuant Bryan Bergougnoux, il devançait le latéral droit EricCubilier, bien attentiste sur ce coup, et battait Stojkovic (0-2, 59e). Complètement perdus sur le terrain et conspués par leur public, les Canaris offraient alors une prestation aux relents de L2. Malgré un poteau de Mamadou Diallo et une barre transversale de Loïc Guillon (89e), les Toulousains s’offraient une place en huitième de finale et confirmaient ainsi leurs belles dispositions à l’extérieur, entrevues depuis le début de la saison(deux succès et un nul en quatrematchs deL1). « J’espère qu’on ira jusqu’au bout car je veux découvrir le Stade de France », confiait après la rencontre Fabinho, le milieu brésilien du TFC.

David Phelippeau