Football (L1) : silence, on tourne au Paris-SG!

©2006 20 minutes

— 

En décrochant le deuxième succès de son histoire à Monaco (1-2), dimanche lors de la 6e journée de L1, le PSG a peut-être définitivement lancé sa saison. En attendant les trois prochaines rencontres (contre Lorient, Nancy et Derry City) – toutes dans un Parc des Princes où Paris n'a connu qu'un succès cette saison (1-0 face à Lille) –, un constat s'impose : après six matchs de Championnat, Guy Lacombe n'a pas encore trouvé son équipe type.

En reléguant Mario Yepes et Edouard Cissé sur le banc, mais aussi Vikash Dhorasoo en réserve, le coach parisien a envoyé un nouveau signal fort à son groupe, dont il avait stigmatisé le « manque de générosité » après la défaite contre l'OM (1-3). Avec plusieurs remplaçants supposés (Boukary Dramé, David Hellebuyck, Paulo César), Paris a montré un autre visage sur le Rocher, malgré quelques imprécisions techniques en 1re période et l'ouverture du score monégasque. « Sans un bon état d'esprit, on ne peut rien faire », témoigne Hellebuyck, dont les premières sorties sous le maillot rouge et bleu n'étaient pas restées dans les mémoires avant son but décisif à Louis-II. « La donne a changé, notamment grâce à l'investissement de certains joueurs. Dramé, Hellebuyck, Diané ont envie de montrer ce qu'ils peuvent apporter à l'équipe, poursuit Lacombe. La concurrence est une nécessité. » Certains cadres n'ont qu'à bien se tenir, même si l'enchaînement des matchs devrait leur permettre de se relancer très vite et ce dès demain en Coupe de la Ligue, face à Lorient.

Sébastien Bordas