Football (L1) : les raisons d'une résurrection

©2006 20 minutes

— 

Auteur d'une entame de saison inquiétante, Lens revit. En l'espace de deux rencontres face à Valenciennes (3-0) et à Sochaux (0-3), les Sang et Or, 7es de L1, ont inscrit 6 buts, pris 6 points et gagné sept places au classement. Les raisons de l'embellie :

n Un Dindane insaisissable. Avec 5 buts, l'Ivoirien est déjà à une unité de son total de 2005-06. Il avait annoncé une grosse saison et tient pour l'instant parole.

n Un Kovacevic précieux. Arrivé il y a dix jours dans l'Artois, le Serbe a comblé le départ d'Alou Diarra, dans l'entrejeu, et fait oublier les errements de Sidi Keita. Il se bat, apporte une touche technique supérieure à celle du Malien, joue simple et ressort le ballon proprement. Seydou Keita n'est plus seul.

n Une équipe type. Même si Francis Gillot n'a jamais hésité à bouleverser les ordres établis, il semble avoir trouvé son onze type. Véritables pistons sur les ailes, Issam Jemaa et Yohan Demont apportent un souffle nouveau au 4-4-2 qui a actuellement la préférence de l'entraîneur artésien.

Olivier Maillard