Rugby (Pro D2) : battue d'une courte tête, l'Union garde le moral

©2006 20 minutes

— 

« Le match s'est joué à pas grand-chose : à un manque de rigueur dans la dernière passe et à une absence sur le deuxième essai lyonnais. » Frédéric Martini, le président de l'USB-CABBG, a vécu par téléphone le match au LOU, samedi, lors de la 3e journée de Pro D2. Avec à la clé, une courte défaite (26-21) face à l'une des grosses écuries du championnat, et une 10e place au classement. « Beaucoup d'équipes nous prennent de haut. C'est rassurant pour la suite, même s'il reste des petits détails à régler », ajoute le dirigeant bordelais, qui espère surprendre Toulon, samedi à Musard. Près de 8 000 personnes sont attendues pour voir à l'oeuvre Yann Delaigue, Jean-Jacques Crenca (53 sélections en équipe de France à eux deux) et leurs partenaires.

A cette occasion, l'Union devrait intégrer le pilier Yannick Lacrouts et le troisième ligne Christophe Jean-Pierre, deux cadres de l'équipe. Leur mission ? « Devenir imprenable à Musard, lance Martini. Oyonnax a bien battu Toulon, alors pourquoi pas nous ? »

S. D.