Formule 1 : entre Michelin et Bridgestone, cela ne tourne pas rond

©2006 20 minutes

— 

La fin du championnat du monde de F1 tourne à la bataille rangée entre les pilotes, les écuries et désormais les deux manufacturiers de pneus. Sur la base d'une photo prise à Monza, qui montre un ingénieur de chez Bridgestone portant une tenue de protection avec des gants et un masque à gaz, Michelin pense que son concurrent utilise des produits toxiques pour améliorer la performance de ses pneus. Selon le magazine Autosport, Pat Symonds, directeur technique de Renault, et Nick Shorroc, responsable de la F1 chez Michelin, ont alerté la FIA dans un document que s'est procuré l'hebdomadaire. « D'après nos experts, ce genre d'équipement ne serait nécessaire qu'en cas d'utilisation de produits toxiques », affirme Michelin.

En réponse, Bridgestone a indiqué que ce technicien était ainsi vêtu « afin de se protéger des projections de gomme lors des contrôles effectués après la course ». La Fédération internationale a accepté les explications du manufacturier japonais.