Lacombe grandit dans l’ombre

— 

 Deux titularisations, trois entrées en jeu.Depuis le début de l’exercice 2006- 2007, Virgile Lacombe a participé aux cinq rencontres du Top 14. En attendant une sixième apparition demain contre Paris. Si le jeune talonneur toulousain (22 ans) devrait débuter ce match sur le banc, il fait peu à peu son trou dans un club qu’il a rejoint en 1999. Et qu’il pensait devoir quitter la saison dernière. « Quand j’ai vu arriver Slade McFarland comme joker médical en novembre 2005, j’ai tout de suite pensé que je pouvais faire mes valises », se souvient l’ancien Nîmois. Finalement, McFarland est parti cet été à Lyon. Et Lacombe a signé un premier contrat professionnel de deux années : « C’est un bon bout de chemin de fait. Aprésent, il faut que les autres joueurs et le staff aient confiance en moi. Ce n’est pas encore acquis. » Pour l’instant, Yannick Bru reste l’incontestable n° 1 des n° 2 stadistes. « J’ai encore beaucoup de boulot à accomplir, notamment en mêlée, estime Lacombe. Je suis satisfait de mon temps de jeu en ce début de saison, pas de mes prestations. »

N.S.