Football (L2) : le Racing veut prendre goût aux voyages

©2006 20 minutes

— 

Une série à bonifier. Revenus au 5e rang du classement grâce à cinq matchs consécutifs sans défaite, les coéquipiers de Romain Gasmi entendent ramener une première victoire à l'extérieur, ce soir (20 h) à Créteil. Un adversaire à leur portée, le club francilien (18e) étant relégable et toujours en quête d'un succès en L2 après sept journées. Vainqueur convaincant de Châteauroux (2-0) lundi soir, le RCS espère en profiter pour réduire l'écart de quatre longueurs qui le sépare de Grenoble et de Metz, leaders avec 16 points. « C'est un match important, qui peut nous permettre de recoller au trio de tête, confirme le jeune Jean-Christophe Vergerolle, bien décidé à exploiter le départ d'Arthur Boka vers Stuttgart et la blessure d'Abou pour s'installer au poste d'arrière gauche. Je suis content de ma première titularisation lundi. Mais je dois confirmer sur la durée. »

L'équipe alignée contre la Berrichonne sera d'ailleurs intégralement reconduite par Jean-Pierre Papin. « Les joueurs le méritent, car c'était notre meilleur match de la saison, justifie l'entraîneur strasbourgeois. Et puis, ceux qui joueront peu ou pas du tout à Créteil le feront mercredi prochain à Auxerre, en Coupe de la Ligue. L'idée, c'est d'avoir la meilleure formation possible lors de la réception du Havre, samedi prochain. On est revenu relativement vite en haut du tableau. Maintenant, il faut y rester. ça passera par des succès en déplacement. Mais si on ne perd pas à Créteil, ce sera déjà bien. Nous devons rester humbles. »

Et l'humilité n'est pas un vain mot dans la bouche du Ballon d'or 1991. Pour preuve, lui et son groupe rentreront en bus dans la nuit de vendredi à samedi, avant d'enchaîner par un décrassage au lever du jour à la Meinau...

Jérôme Sillon