Coupe de l'UEFA : pas de quoi pavoiser

— 

 Amputé de six habituels titulaires, le Paris Saint-Germain a dû se contenter d’un très décevant nul, hier soir à Londonderry (Irlande). Ce match aller du premier tour de la Coupe UEFAn’a certainement pas rassuré Guy Lacombe avant de se rendre à Monaco, dimanche, pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Sur un terrain en pente, les « Candystripes » se montraient d’entrée moins frustes techniquement qu’annoncé. Après un premier essai (6e), Brennan adressait une frappe soudaine des 25 mètres. Surpris, Landreau était tout heureux de voir sa barre transversale renvoyer le ballon (14e).Cette frayeur réveillait légèrement les ardeurs parisiennes. Tandis que le portier nord-irlandais partait à la pêche sur deux ballons aériens, Pancrate (30e) et Baning (38e) cadraient leurs tentatives, mais un défenseur sauvait à chaque fois sur sa ligne. A la grande joie des 3 000 spectateurs du Brandywell Stadium, Derry tenait le 0-0 à la pause. Manquant de spontanéité et connaissant un énorme déchet dans la relance au milieu de terrain, lePSGne parvenait pas à emballer le rythme de la rencontre. Il manquait même de concéder un nouveau penalty, mais l’arbitre slovaque M.Olsiak ne sifflait qu’un corner après une intervention douteuse d’Armand, capitaine d’un soir (53e). Malgré l’entrée en jeu de Pauleta et Kalou, aucune occasion franche parisienne n’était à signaler si ce n’est une frappe deBaning stoppée par Forde (72e). Le PSG devra gagner, dans deux semaines au Parc.

S. Bordas