Ecclestone voit Schumi piloter «jusqu'en 2008»

©2006 20 minutes

— 

"C'est dur d'imaginer la F1 sans le nom de Michael Schumacher la saison prochaine, mais je suis sûr qu'il reviendra pour conquérir un 9e titre", écrit ainsi Tim, sur un forum internet,  qui part du principe que son champion va devancer Fernando Alonso à l'issue des trois dernières courses de la saison pour s'adjuger un huitième titre.
"C'est dur d'imaginer la F1 sans le nom de Michael Schumacher la saison prochaine, mais je suis sûr qu'il reviendra pour conquérir un 9e titre", écrit ainsi Tim, sur un forum internet, qui part du principe que son champion va devancer Fernando Alonso à l'issue des trois dernières courses de la saison pour s'adjuger un huitième titre. — Volker Hartmann AFP/DDP/Archives

Le grand patron de la F1 ne croit pas au départ à la retraite de Michael Schumacher. Bernie Ecclestone a affirmé hier dans l'hebdomadaire Sport Bild que Schumi avait encore deux saisons devant lui. « Je sais que Renault le veut vraiment et qu'il ne tient qu'à lui d'accepter. Alors je ne veux pas dire adieu Michael, mais seulement au revoir », a déclaré Ecclestone. Ce dernier pense que l'annonce du septuple champion du monde a été trop précoce alors que le suspense au Championnat est à son comble et qu'un revirement est possible. « Avant d'être affirmatifs, attendons la fin de la saison. Tout peut encore se passer. Au niveau de la volonté et de la condition physique, Michael peut encore piloter au moins jusqu'en 2008 », estime Bernie Ecclestone.

Selon La Gazzetta dello Sport, BMW aurait également fait une offre gigantesque à Michael Schumacher pour tenter de le convaincre de ne pas prendre sa retraite. On verrait toutefois mal l'Allemand quitter la Scuderia Ferrari, qui devrait lui confier après sa carrière un poste important. Et pourquoi pas la succession de Jean Todt à la tête de l'écurie.

Jérôme Capton

« Michael va répondre sur la piste aux incroyables insultes de Fernando Alonso », a annoncé hier Willy Weber, agent du pilote allemand. L'Espagnol avait déclaré mardi dans Marca que Schumacher était le pilote le plus anti-sportif de l'histoire de la F1.